Iridologie

« Les yeux sont le miroir de l’âme », dit le proverbe.

L’iridologie est donc une science de l’observation, une lecture, un examen du langage des iris qui permet de définir la qualité du corps humain.

Le « père » de l’iridologie vue sous un angle plus scientifique est le médecin hongrois Ignatz  von Peczely (1822-1911) qui s’est intéressé par ce que l’œil peut révéler sur la santé. Il a écrit : « l’œil n’est pas seulement le miroir de l’âme, mais aussi celui du corps ».

Elle est donc une méthode basée sur la science de l’observation, et une technique de bilan pour aider à déceler et/ou prévenir un grand nombre de déséquilibres dans le corps.

L’iridologie nous donne les éléments nécessaires et suffisants pour assurer la prévention dans le sens le plus noble du terme.

On y trouve des indices intéressants concernant la vitalité, la toxémie (quantité et qualité des toxines), la perméabilité émonctorielle (état des organes épurateurs), l’impact de l’hérédité, l’état d’équilibre du système nerveux, de la minéralisation, etc…

Les iris ne changent pas. L’iris est un tissu et de ce fait il y a seulement vieillissement des tissus et uniquement.

Cet examen non invasif, (qui peut être intégré à la fois à la médecine conventionnelle et complémentaire) offre la possibilité d’agir avant que le processus morbide ne devienne irréversible. Pour le praticien expérimenté, l’iridologie révèle beaucoup de choses sur le corps.et complète avantageusement les autres méthodes d’investigation.